14h18, 2018

La non-spectacularité d’un instant se dessine ici entre processus de prélèvements, jeux d’attentions et éléments architecturaux vidéoprojetés. Ces déplacements aux allures de trompe l’œil sont mis en scène pour inciter le visiteur à se questionner sur la notion de points de vue ainsi que sur la mémoire et la véracité de son propre quotidien. Ce qui relève de l’imperceptible trouve sa place dans les creux des espaces créaient et font immerger, comme des possibles surgis de nulle part ; des planéités solides à la fois fragiles et temporalisées.
vidéoprojection, 5 min 02

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s